Les Chromatophores ?

Les Calmars et les poulpes sont les plus spectaculaires artisans de rapides changements de couleurs. Ils peuvent en effet, en quelques secondes, modifier plusieurs fois leurs couleurs. Dans la peau de ces mollusques évolués existent des chromatophores contenant plusieurs pigments. Lors de chaque modification, ces cellules porteuses de couleurs, chacune commandée par un muscle miniature, peuvent se disperser et se concentrer rapidement. De nombreuses espèces ont des chromatophores de trois couleurs, souvent le rouge le jaune et le noir, mais une couche de cellules réfléchissantes, modifiant l’effet des pigments élargit la gamme de couleurs.

Le changement de couleur est d’une importance considérable pour les espèces cryptiques, parce qu’il lui permet de confondre leur propre aspect à celui de l’environnement.

Le changement de couleur peut être également utilisé comme moyen stratégique dans une attitude de menace. Le Caméléon à Collerette africain  adapte d’une manière constante et ingénieuse sa propre couleur à celle des fonds variés sur lesquels il se déplace mais, dès qu’il est dérangé, il effectue une terrifiante exhibition de menace., ouvrant toute grande la bouche et émettant un sifflement prolongé. Dans ces conditions, son aspect change et apparaissent des rayures et des taches noires, d’ordinaire invisibles.

Il s’agit dans ce cas précis d’une pure et simple mise en scène ; en revanche, le soudain changement de couleur de certains poulpes venimeux correspond à une réelle menace.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site