b ) Exemple de l'araignée sauteuse

        

             ° Notre second exemple presenté ci dessous portera sur l'araignée sauteuse : 

      Les salticides sont une grande famille d'araignées avec quelque 4000 espèces connues au monde. Elles possèdent plusieurs particularités dont l'une est de pouvoir sauter sur leurs proies pour les capturer. Dans cette famille, certaines araignées sont  myrmécomorphes, elles ressemblent à des fourmis. Les espèces de ce genre sont bien particulières car la femelle adulte et le jeune ressemblent à s'y méprendre à une fourmi tout comme la Synageles venator çi dessous :

 

 

Synageles venator

 Une araignée, avec ses huit pattes, son corps compact et dépourvue d’antennes, à fort à faire avant de réussir à ressembler à une fourmi qui, elle, a six pattes, un corps étroit et des antennes voyantes. Et cependant de nombreuses araignées, avant tout celle de la famille des Salticides ( araignées sauteuses), on atteint un degré élevé de mimétisme « formicomorphe ».

Les araignées sauteuses tirent elles-même leurs noms de la particularité qu’elles ont de bondir sur les mouches (1) et autres insectes qu’elles chassent à l’affût et repèrent grâce à leurs yeux énormes. Leur activité diurne et permanente et leurs petites dimensions facilitent leur imitation mimétique des fourmis. Les araignées toute fois n’ont pas d’antennes ; il leur faut donc faire semblant d’en avoir. Pour ce faire, l’araignée soulève alors ses deux pattes antérieures chaque fois qu’elle s’arrête, et les fait vibrer comme les antennes d’une fourmi en exploration (2).

                                        

1   2      

 

          Certaines araignées crabes des forets amazoniennes, après s’être nourries d’une grosse fourmi noire,  récupèrent les dépouilles et les placent sur leurs dos, transportant sur elles ces restes tandis qu’elles rôdent à la recherche d’une nouvelle victime. On ne sait pas clairement si cette ruse aide à la capture des fourmis mais c’est à coup sur une bonne protection contre les oiseaux. . La combinaison de la tête et du corps de la fourmi avec les pattes de l’araignée donne effectivement, vue de dessus, l’impression d’une fourmi vivante en train de progresser.

    

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×